Gaz Refrigerant France comment fonctionnent
Gaz Réfrigérants

Comment fonctionnent les gaz réfrigérants : Types et interdiction

Il semble que c’est une bonne question pour tous ceux qui les utilisent souvent dans leurs systèmes et qui sont curieux d’en savoir davantage. Chez Gaz Frigorigène, nous allons vous dire, simplement et brièvement, ce que sont les gaz réfrigérants, quels sont les types qui existent et pourquoi on parle autant de leurs utilisations et de leur interdiction.

Qu’est-ce qu’un gaz réfrigérant ?

On appelle gaz réfrigérant tout fluide capable d’absorber de la chaleur à basse température lorsque la pression de l’environnement l’est également. Grâce à sa combinaison avec des éléments évaporateurs et compresseurs, il est capable de fournir de l’air conditionné et de la réfrigération.

Ils agissent en maintenant ou en réduisant la température de leur environnement en absorbant la chaleur et en la transférant à un corps plus froid dans ce que l’on appelle le cycle de réfrigération.

Types de gaz réfrigérants

La classification la plus évidente et la plus importante est celle qui indique la présence du fluor dans sa composition. Ainsi, nous avons des gaz réfrigérants fluorés et non fluorés.

Les Fluorés

Ce sont ceux qui contiennent du fluor dans leur composition, ce qui en fait des solutions qui ne sont pas du tout respectueuses de l’environnement. Il s’agit des hydrochlorofluorocarbones, des hydrofluorocarbones et des hydrofluoroléfines.

Il est généralement utilisé dans les grands équipements de réfrigération, comme ceux utilisés pour la climatisation de grands espaces tels que les centres commerciaux, les supermarchés, etc. Bien entendu, on les trouve aussi dans les pompes à chaleur.

Les Non-fluorés

Ils sont également connus sous le nom de réfrigérants naturels car ils sont produits par des processus naturels. Dans ce groupe, on trouve des sous-produits d’hydrocarbures, l’ammoniac et le dioxyde de carbone. Bien entendu, ils sont beaucoup moins agressifs pour l’environnement.

Ils sont utilisés dans des systèmes plus petits notamment à cause de leurs plus faibles performances.

Interdiction des gaz réfrigérants

L’interdiction de ces éléments est liée au PRG (potentiel de réchauffement global), qui est un est un facteur de conversion qui permet de comparer la puissance de l’impact des différents gaz sur le réchauffement climatique.

Actuellement, les HCFC purs ne peuvent plus être utilisés lorsqu’il s’agit d’entretenir et de recharger des équipements de climatisation ou de réfrigération déjà installés. C’est le cas depuis 2010.

À partir de 2015, les HCFC recyclés ne peuvent plus être utilisés non plus, selon le consensus pour leur élimination progressive.

La solution consiste à utiliser des réfrigérants verts, bien que ceux-ci ne puissent être utilisés pour l’installation des systèmes que jusqu’en 2022. Après, ils ne pourront être utilisés que pour la maintenance.

Dès lors, tout gaz réfrigérant ayant un PRG supérieur à 150 ne pourra être utilisé dans aucun nouvel équipement commercial de réfrigération ou de congélation ou dans des installations frigorifiques compactes à compresseurs multiples d’une puissance supérieure à 40 kW.

Evidemment, on a déjà trouvé des propositions pour plusieurs de ces gaz et d’autres sont encore à l’étude et en cours d’évaluation, afin que nous puissions continuer à profiter de leurs avantages, mais dans le plus grand respect de notre planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *